Javier Contreras débute ses études de guitare auprès de son père puis il poursuit avec le grand guitariste chilien José Antonio Escobar. Pendant cette période, il obtient  des prix importants et gagne des concours de guitare classique au Chili et l’étranger. Grâce à sa virtuosité technique et à son interprétation il est amené à participer à d’importants festivals internationaux de guitare classique.

 

Il s’est ouvert à la composition de manière autodidacte en créant un langage dans lequel se lient naturellement le folklore latinoaméricain et la musique classique. Le résultat de cette fusion ne se limite pas à la beauté esthétique, il constitue également un défit technique pour l’interprète.

Les concertistes internationaux Petri Kumela (finlandais), Thiago Colomba (brésilien), Romilio Orellana, Emerson Salazar, José Antonio Escobar, Esteban Espinoza (chiliens) ajoutent des pièces de Javier Contreras à leurs programmes.

 

Javier Contreras a réalisé quatre disques, le premier « El Mirador de los Soñadores » est enregistré à Santiago du Chili en 2006. Le second est intitulé « Truco ». Il comprend des œuvres pour deux guitares. Il a été enregistré par le « Duo Sudamericano » formé de Javier Contreras et José Antonio Escobar et produit par John Taylor à Londres.

Il enregistre en 2010 avec sa sœur Karina Contreras, compositrice et pianiste, le disque « Viaje de Sur a Norte ». En 2012, ils réalisent tous les deux un nouveau disque, « Arco de Choque », qui comprend des œuvres pour piano et guitare et dans lequel le fameux mandoliniste Antonio Restucci est invité.

 

En janvier 2011, l’orchestre de la ville de Mekkeli, sous la direction d’Ari Rassilainen en Finlande réalise la première mondiale du « Concierto para dos guitarras y Orquesta » de Javier Contreras.

 

En 2015 il est invité comme concertiste à l’inauguration du « Centro Cultural Kirchner » de Buenos Aires en Argentine, plus grand centre culturel d’Amérique Latine.

 
 
  • c-youtube

© 2016 by ZER Productions